Tuesday, 2 December 2008

michel foucault saved my life



Que mon peu de lecteurs me pardonne mes derniers articles dégoulinant d'auto-apitoiement.



Si nous, les ombres que nous sommes,
Vous avons un peu outragés,
Dites-vous, pour tout arranger
Que vous venez de faire un somme
Avec des rêves partagés.
Ce thème faible et qui s'allonge
N'a d'autre rendement qu'un songe.
Pardon, ne nous attrapez pas
Nous ferons mieux une autre fois,
Aussi vrai que Puck est mon nom,
Si cette chance nous avons
D'éviter vos coups de sifflet,
Vite, nous nous amenderons
Ou Puck n'est qu'un menteur fieffé.

Sur ce, à vous tous, bonne nuit,
Que vos mains prennent leur essor
Si vraiment nous sommes amis
Robin réparera ses tords.

C'est que je me suis un peu égarée ces derniers temps, et que je ne voyais pas vraiment l'intérêt de m'étaler sur mes ennuis et mes succès. Mais finalement, j'ai fini par m'habituer, commencé doucement à relever le nez, à aimer ce que je fais, et puis certains projets commencent à se concrétiser, alors, même si rien ne semble plus si facile, je vais continuer, et peut-être que je vous raconterai.

4 comments:

CHV said...

oh ouais. pareil tu sais.

Vadim Sokolsky said...

COME ON CAILLOU!

Hans Killed Wildcat said...

racontes nous à l'occasion. coeurs

Hans Killed Wildcat said...

je vais tenter d'écrire une review des trans, je ne sais pas si j'aurais le courage et surtout la rigueur de tout remettre dans l'ordre. préparela tienne quand même :)