Sunday, 7 September 2008

what did music tell you that my heart didn't know?

Doucement l'aube arrive & je m'égare dans les souvenirs. Il y a quelques mois je guettais l'inconnu, & lorsque celui-ci, impromptu, a débarqué, je me suis envolée. Plus de nouvelles, j'ai disparu de la circulation, pris la fuite dès mon retour d'albion. Je pourrais bien tout raconter, mais finalement, à quoi bon? A quoi bon ces errances parisiennes, ces nuits passées à les regarder enregistrer, là, dans cette cave enfumée? & puis, oui, à quoi bon ces larmes, l'ivresse et la paresse; à quoi bon se faire arrêter par la marée-chaussée, dissimuler, divaguer, passer la journée, une bouteille de champagne à la main, à se lamenter? A quoi bon croiser alex&miles, à quoi bon prier mosshart&hince; à quoi bon chasser le dragon ; séduire, tromper, s'enamourer? A quoi bon ça & le reste, je dois bien avouer que je ne sais; à vrai dire, je me suis juste laissée emporter.

2 comments:

CHV said...

i still think about you, babe.
contente que tu ais (enfin) posté un nouvel article. toujours aussi terrible.

<3

donutsbaby said...

& tout est dit.